<





WOLFGANG AMADEUS MOZART (1756-91)

C’est un compositeur autrichien multi-genre de la sconde moitié du 18-ème siècle. Le claveciniste, organiste, violoniste et chef d’orchestre virtuose. Il composait et était en tournée dès l’enfance. Dans son œuvre Mozart se concentrait en musique de commerce dont l’estrade de 20-21 siècles commence. W.A. Mozart écrivait pour tous, qui pouvait payer en commençant par monarque et en terminant par la foule de rue. C’est pouquoi la musique de Mozart tendre aussi à deux pôles «électoraux». Il faut noter que à 21 siècle Mozart reste une marque de commerce. Parmi les personnes interrogées plus que 10 000 répondants que le soi-disant élite référe le nom du célèbre compositeur autrichien avec ses œuvres concrets («Le mariage de Figaro», «Don Juan», «La flûte enchantée»…). Plus large éventail de répondants reconnaissent auditivement les fragments des mélodies de la symphonie № 40 sol mineur et la soi-disant «Marche Turc», mais la plupart des intérrogées n’avait pas pu nommer l’auteur! Les résultats des recherches ne se répandent pas aux musiciens et aux étudiants des établissement d'enseignement musicaux. Chaque cinquième personne intérrogée n’identifie le nom Mozart que comme la marque du chocolat. Chaque septième répondant (la catégorie d'age de 12 au 35 ans) identifie le nom Mozart comme le titre de la comédie musicale et il sait qu’un tel compositeur vivait jadis et qu’il était soit ami, soit en conflit avec un autre héros de la comédie musicale – Salieri. Cette catégorie de répondants sait beaucoup plus sur les artistes qui participent dans la comédie musicale: Michelangelo Loconte, Florent Mothe, Melissa Mars, Solal, Diane Dassigny, Maéva Melin. Parmi les personnes intérrogées nul n’avait pas pu nommer aucun œuvre du célèbre musicien et compositeur A. Salieri de la sconde moitié du 18-ème siècle. Au cours de recherche on a souligné deux groupes culturels ethnocentriques: 1. les admirateurs d’œuvre de W.A. Mozart (le méplat de la variété d’âge des intellectuels et du public érudit); 2. les admirateurs de la comédie musicale «Mozart» (le méplat des jeunes adolescents de répondants du large éventail d’intérêts et de professions). D’après la théorie de W.G. Sumner (1906) l’ethnocentrisme empiriquement et polairement sépare les deux groupe dont chacune est attribué à polaire avec des égards et même avec une certaine hostilité. En expriment par la terminologie du debut du 21 siècle, la tendance d’estrade d’œuvre du célèbre compositeur autrichien est composée au moins la moitié des œuvres écrit par Mozart, dont: plus de cent chansons, duos et arias de concert, plus de 50 sonates pour violon et pour piano, plus de 150 menuets et contredanses. Tous ses œuvres à la fin du 18 siècle occupaient ce créneau-là qui au 20 siècle avait pris l’estrade.

Dans l’héritage créateur du W.A. Mozart il y a aussi plus de 40 symphonies, 15 opéras, dizaines de concerts pour les divers instruments solistes, œuvres en chœur. La disponibilité de la pensée musicale du grand compositeur autrichien pour le grand public et l’intrigue Mozart-Salieri, tiragée par des dizaines d’écrivains et réalisateurs, ouvrent l’horizon ultérieur de commerce de la marque «Mozart».

Le Chef de la Comité d’Art de l’Académie Internationale «Fortune d’Or», le critique d’art dr. Dmitriy Akimov

© International Association of Show program "Telefan"

and IARTAS "Golden Fortune"